Jean-Marc Benedetti·Littérature française

La fuite d’Italie

La fuite d’Italie

Jean-Marc Benedetti

éditions Passiflore

4ème de couv’ :

Que s’est-il vraiment passé à Gorgo al Monticano en 1920, dans une Italie où émerge la figure de Mussolini ? Dans les années 80, adultes, Nunzio et Enzo veulent savoir. Quels secrets leur arrière-grand-père leur a-t-il cachés ? Ils retournent dans le village des origines. Voyage risqué où se croisent la montée du fascisme et l’amour. Mais pour quelle vérité ?

« Dunac, Lot-et-Garonne, France, 1964. Il prend une motte de terre entre ses mains. Il l’effrite devant le visage des deux garçons. Ils ont dix ans. Ils regardent le vieil homme qui leur fait sentir l’odeur de la terre. […] Il leur dit qu’il en a déjà perdu une, de terre. Il leur raconte toujours la même histoire, qu’ils connaissent par cœur maintenant. Qu’un matin, ils sont venus les expulser de sa terre. Qu’ils ont mis le feu aux granges. Qu’ils ont égorgé les chiens, coupé les arbres. Qu’ils ont brisé les meubles à coups de hache. Qu’ils ont jeté la vaisselle par les fenêtres. Qu’ils ont pissé sur les draps encore tièdes. Les deux garçons frissonnent. »

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Un roman très fort sur la question des origines et la transmission de l’histoire familiale.

Dans les années 80, suite au décès de leur arrière-grand-père, Nunzio et Enzo décident d’entreprendre un voyage pour Gorgo al Monticano, la terre de leurs origines.

Pourquoi leur ancêtre a quitté l’Italie pour la France en 1922 ? Pourquoi n’a-t-il jamais cherché à y revenir après la chute de Mussolini ? Pourquoi n’a-t-il jamais repris contact avec les membres de sa famille restés là-bas ?

Des questions restées sans réponses pour les deux jeunes hommes. Pour résoudre ce mystère et ce qu’ils appellent entre eux « La fuite d’Italie », ils partent pour Gorgo pour y trouver des réponses. Un voyage où ils en sortiront différents et où le lecteur n’en sortira pas indemne.

Même si dès le début du roman j’ai eu des doutes sur l’origine du départ de l’arrière-grand-père, j’ai attendu avec impatience de lire la révélation finale afin de me conforter dans mes certitudes.

Et je n’ai pas été déçue, la vérité a été amenée magistralement. Jean-Marc Benedetti a su faire monter la tension tout au long du récit afin que nous soyons prêt à accueillir cette vérité.

Une bonne claque littéraire !

Bonne lecture !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s