Katarina Bivald·Littérature suédoise

Bienvenue au Motel des pins perdus

Bienvenue au Motel des pins perdus

Katarina Bivald

Editions Denoël

4ème de couv’ :

On meurt tous un jour… pas forcément dès le premier chapitre! C’est pourtant ce qui arrive à Henny. Mais elle se refuse à quitter notre monde sans avoir accompli une dernière tâche : retrouver, réconcilier et rendre heureux ses anciens amis.

Drôle, farfelue et émouvante, Henny est l’amie qu’on rêve d’avoir à ses côtés… vivante de préférence !

Mon avis :

📖 📖 📖 / 3

Tout commence par le décès accidentel d’Henny, une des jeunes gérantes du Motel des pins perdus. Un motel anti-conformiste, situé dans l’Amérique profonde et qui ne plaît pas à tout le monde. La narratrice du roman c’est Henny, du moins son esprit.La narratrice du roman c’est Henny, du moins son esprit.

Elle assiste impuissante à la tristesse de ses proches et aux préjugés, et rumeurs, auxquels ils sont confrontés relayés par une population ultra-conservatrice qui ne souhaite qu’une seule chose : que le motel ferme définitivement ses portes.

Un roman drôle et efficace qui soulève les questions de la différence et terriblement d’actualité.

Bonne lecture !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s