Carole Martinez·Littérature française·Rentrée Littéraire 2020

Les Roses Fauves

Les roses fauves

Carole Martinez

Editions Gallimard

4ème de couv’ :

«Peu après la sortie de mon premier roman, Le cœur cousu, une lectrice m’a raconté une coutume espagnole dont j’ignorais l’existence : dans la sierra andalouse où étaient nées ses aïeules, quand une femme sentait la mort venir, elle brodait un coussin en forme de cœur qu’elle bourrait de bouts de papier sur lesquels étaient écrits ses secrets. À sa mort, sa fille aînée en héritait avec l’interdiction absolue de l’ouvrir. J’ai métamorphosé cette lectrice en personnage.
Lola vit seule au-dessus du bureau de poste où elle travaille, elle se dit comblée par son jardin. Dans son portefeuille, on ne trouve que des photos de ses fleurs et, dans sa chambre, trône une armoire de noces pleine des cœurs en tissu des femmes de sa lignée espagnole. Lola se demande si elle est faite de l’histoire familiale que ces cœurs interdits contiennent et dont elle ne sait rien. Sommes-nous écrits par ceux qui nous ont précédés?
Il faudrait déchirer ces cœurs pour le savoir…»

Mon avis :

📖 📖 📖 / 5

Après le succès de son premier roman, une auteure est intriguée par une vieille carte postale et par la femme en photo dessus. Trouvée par hasard, elle y voit le sujet de son prochain livre et part ainsi dans ce village breton pour rencontrer la femme de la carte.

« -Est-ce que ta boiterie est douloureuse ?

-Pas pour l’instant, mais ça finira peut-être par le devenir. Et écrire, c’est douloureux ?

-Non,mais lâcher un livre, décider qu’il est fini et le faire lire, c’est très inquiétant. Le doute est comme une fièvre. Les romans ne mettent plus à l’abri que les autobiographies, ils exposent. A tout, même à l’indifférence. « 

Carole Martinez nous plonge dans l’atmosphère d’un conte semi-fantastique avec beaucoup de poésie. Elle se met en scène (thème qui revient régulièrement ces derniers temps chez les écrivains). Elle aborde la sensualité de manière originale. Elle fait référence à son premier roman Le coeur cousu. Le lecteur rentre peu à peu dans son univers où la Mort et la Vie s’entremêlent.

Un bon roman où les roses prennent toute la place.

Bonne lecture !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s