Suzuran

Suzuran

Aki Shimazaki

Actes Sud

4ème de couv’ :

Anzu est céramiste. Elle habite seule avec son fils depuis son divorce et ne souhaite pas se remarier. Elle s’épanouit pleinement dans un quotidien calme rythmé par la pratique de son art. Sa douceur naturelle est à l’image de sa vie, dans une petite ville au bord de la mer du Japon et au pied du mont Daisen. Sa sœur aînée, célibataire et séductrice impénitente qui vient de se fiancer, annonce qu’elle viendra de Tokyo présenter à sa famille l’heureux élu.

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 📖 / 5

Anza est céramiste et vit seule avec son fils Tôru depuis son divorce. Elle a trouvé son équilibre dans l’exercice de son art. Equilibre qui va se trouver malmené le jour où elle fait la connaissance de Yûji, le fiancé de sa soeur Kyôko.

Kyôko est tout le contraire d’Anzu, séductrice, citadine ne supportant pas la campagne… mais malgré ces différences elles étaient très proches pendant leur enfance. Mais lorsqu’elle annonce à Anzu et ses parents qu’elle revient dans la région après l’avoir quittée pendant des années, Anzu trouve cela suspect.

Aki Shimazaki nous offre une très belle histoire d’amour tragique. On parcourt avec délice les us et coutumes du Japon. Une écriture poétique et pleine d’harmonie.

Bonne lecture !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s