Un peu plus d’amour que d’ordinaire

Un peu plus d’amour que d’ordinaire

Emily Blaine

&H

4ème de couv’ :

Il n’est jamais trop tard pour se créer des souvenirs

Valentine a toujours vécu dans l’ombre de son père, sportif de haut niveau. Pour limiter les séparations douloureuses au fil des déménagements, elle a décidé de rester à l’écart des autres. Aujourd’hui, son père a besoin d’elle : atteint de la maladie d’Alzheimer, il nécessite une surveillance constante. Elle, qui a toujours fait en sorte de se débrouiller toute seule, n’a dès lors d’autre choix que de trouver quelqu’un pour l’aider.
Depuis qu’il a annoncé sa retraite alors qu’il est au sommet de sa carrière de rugbyman en Australie, Luke a besoin de faire le point sur sa vie. Ce job d’aide à domicile pour le sportif qu’il a longtemps vénéré tombe à pic, et il regorge d’idées pour stimuler la mémoire glissante de cet homme malmené par la maladie. Mais, lorsqu’il rencontre Valentine, Luke a envie de relever un nouveau défi : faire vivre à la jeune femme solitaire l’adolescence qu’elle n’a jamais eue.

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Valentine, professeur de dessin, a toujours vécu dans l’ombre de son père, rugbyman professionnel et reconnu par ses pairs. Mais aujourd’hui son père est seul et atteint de la maladie d’Alzheimer, ainsi il a besoin d’elle. Mais quand le dernier centre où il se trouve le renvoie, Valentine se trouve dans l’obligation de l’héberger. Les choses vont alors se compliquer pour elle car il doit être surveillé en permanence.

Luke, rugbyman professionnel en Australie vient d’annoncer sa retraite alors qu’il est au sommet de sa gloire. N’ayant pas encore décider comment il allait occuper son temps libre, il décide de retourner voir ses amis en France et assister au mariage d’Adrien son cousin. Il se ressource ainsi auprès de ses amis d’enfance.

Par le biais de cette tribu Luke rencontre Valentine et il est tout de suite charmé par cette jeune femme discrète qui l’intrigue beaucoup…

Emily Blaine nous offre une belle comédie romantique et attachante. Par moment bouleversante et pleine de tendresse l’intrigue évoque surtout le sujet de la maladie d’Alzheimer. L’auteure l’aborde avec beaucoup de sensibilité mais sans jamais tomber dans le patos.

Bonne lecture !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s