Il est des hommes qui se perdront toujours

Il est des hommes qui se perdront toujours

Rebecca Lighieri

Editions P.O.L.

4ème de couv’ :

Il est des hommes est un roman noir, au sens où il ambitionne de dire quelque chose du monde social, de sa dureté, de sa folie, de sa barbarie. Un roman qui se confronte aux forces du mal, qui raconte l’enfance dévastée, l’injustice, le sida, la drogue, la violence dans une cité de Marseille entre les années 80 et 2000.
Le narrateur, Karel, est un garçon des quartiers Nord. Il grandit dans la cité Antonin Artaud, cité fictive adossée au massif de l’Etoile et flanquée d’un bidonville, « le passage 50 », habité par des gitans sédentarisés. Karel vit avec sa sœur Hendricka et son petit frère Mohand, infirme. Ils essaient de survivre…

Mon avis :

📖 📖 📖 / 5

Le narrateur est Karel, frère aîné d’une fratrie qui vit dans les quartiers Nord de Marseille. Lui, sa soeur Hendricka et son petit-frère infirme Mohand essaient de survivre à un quotidien banalisé par la violence, la drogue, la pauvreté et la maltraitance du père. Ils veulent s’émanciper de leurs parents et de la déchéance présente dans certaines cités où les institutions sont quasi-absentes. Sa soeur parvient à fuir cette vie grâce à sa carrière au cinéma. Mohand, le plus fragile des trois, est celui qui va subir le plus la violence du père. Mais Karel va finir par commettre l’irréparable.

Un roman fort et haletant sur la solidarité, l’amour et la fraternité. Une écriture coup de poing qui met en valeur des âmes écorchées qui ne souhaitent qu’une seule chose : survivre !

Bonne lecture !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s