Je suis l’Abysse

Je suis l’Abysse

Donato Carrisi

Calmann Levy

4ème de couv’ :

L’homme qui nettoie rôde autour de nous.
Parmi nos déchets, il cherche des indices sur nos vies.
En particulier sur celles des femmes seules.
Une femme lui a fait beaucoup de mal enfant : sa mère.

La chasseuse de mouches, elle,
tente de sauver les femmes en péril.
Et elles sont nombreuses…
Surtout quand l’homme qui nettoie
rôde autour d’elles.

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Le roman commence par « l’enfant » qui subit un traumatisme lié à sa mère Véra. Alors qu’il est sur le point de se noyer dans une espèce de piscine boueuse, Véra ne l’aidera pas et le laissera seul.

Puis on découvre « l’homme qui nettoyait », un homme seul sans amis, sans famille et qui garde les déchets des femmes seules. Au fil de la lecture on suppose très vite que lui et l’enfant sont une seule et même personne. Mais il est influencé par un certain Micky, un personnage néfaste.

Enfin « la chasseuse de mouches » fait son entrée, elle tente de sauver les femmes qui subissent des agressions par les hommes.

Mais un jour « l’homme qui nettoyait » sauve une « jeune fille à la mèche violette » de la noyade dans le lac de Côme, et s’enfuit. Au même moment un bras de femme est retrouvé sur une berge du même lac. Les carabiniers prennent ce cas à la légère, mais pas « la chasseuse de mouches » qui pressent un fait beaucoup plus morbide.

Tous les personnages sont ambivalents et ont subi un passé violent. Ce qui est effrayant est que ce roman soit inspiré de faits réels.

Un thriller passionnant, percutant et très intense, où la frontière entre le Bien et le Mal est infime.

Bonne lecture !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s