Tristesse de la terre

Tristesse de la terre

Eric Vuillard

Actes Sud

4ème de couv’ :

“Le spectacle est l’origine du monde.” Créé en 1883, le «Wild West Show» de Buffalo Bill proposait d’assister en direct aux derniers instants de la conquête de l’Ouest : au milieu de cavaliers, de fusillades et d’attaques de diligence, des Indiens rescapés des massacres y jouaient le récit de leurs propres malheurs. L’illusion était parfaite. Par la force de la répétition et le charme de la féerie, le «Wild West Show» imposa au monde sa version falsifiée de l’Histoire américaine.

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Un beau récit sur la vie du Wild West Show et de son créateur Buffalo Bill Cody.

L’auteur raconte la naissance du Wild West Show, son apogée (tournée européenne, succès sur les terres américaines) jusqu’à son déclin au début du 20ème siècle du fait de son manque de modernité.

On découvre la personnalité de Buffalo Bill, sa volonté de transmettre l’histoire des Etats-Unis avec des shows grandioses. Mais il en voulait toujours plus, il alla même jusqu’à aller fonder une ville à son nom.

Un récit bien écrit, avec de belles descriptions, où on s’imprègne totalement de l’ambiance Far West.

Bonne lecture !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s