La maladroite

La maladroite

Alexandre Seurat

La Brune au rouergue

Descriptif :

Inspiré par un fait divers récent, le meurtre d’une enfant de huit ans par ses parents, «La maladroite» recompose par la fiction les monologues des témoins impuissants de son martyre, membres de la famille, enseignants, médecins, services sociaux, gendarmes… Un premier roman d’une lecture bouleversante, interrogeant les responsabilités de chacun dans ces tragédies de la maltraitance.

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 📖 / 5

« La maladroite » c’est Diana, petite fille de 8 ans, que le personnel enseignant soupçonne d’être maltraitée. Mais ce ne sont que des soupçons car, lorsqu’ils évoquent ces blessures avec Diana, celle-ci répond toujours « je suis très maladroite ». On découvre avec stupeur la perversité du système.

Un roman fort et une intrigue très bien ficelée. Les différents narrateurs évoquent les faits avec la plus grande simplicité même si le cas de Diana est complexe. Le lecteur ressent en même temps qu’eux un certain malaise, très souvent de la frustration, et même par moment une certaine confusion au vue des circonstances.

Un premier roman très bien réussi et bouleversant.

Bonne lecture !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s