No-no-yuri

No-no-yuri

Aki Shimazaki

Actes Sud

Descriptif :

Originaire d’une petite ville de la région du San’in, Kyôko est une femme célibataire d’une grande beauté. Tout l’oppose à sa sœur cadette Anzu, divorcée, mère d’un garçon, céramiste reconnue. Kyôko, elle, poursuit depuis treize ans une carrière de secrétaire de direction dans une société de cosmétiques à Tokyo. Elle profite ainsi, avec légèreté, du magnétisme qu’elle exerce sur les hommes et s’épanouit au gré de ses voyages d’affaires. Mais le départ soudain de son patron et l’arrivée du nouveau, plus jeune, plus charmant, vont ébranler en elle bien des certitudes.

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Le nouveau cycle romanesque d’Aki Shimazaki se poursuit avec No-no-Yuri (qui signifie « lys des champs »), après Suzuran et Semi.

Le roman est construit autour d’une même histoire mais vécue par des personnages différents.

Nous suivons la vie de Kyôko, la soeur d’Anzu. Vivant à Tokyo, assistante de direction pour une grande compagnie, Kyôko est une célibataire à la vie bien réglée qui multiplie les aventures avec les hommes mariés. Mais sa vie se retrouve chamboulée lorsque son patron quitte l’entreprise et qu’un nouveau directeur arrive.

Nous sommes immédiatement embarqués dans l’univers de Kyôko, qui était loin d’être mon personnage préféré dans le roman Suzuran. J’aime beaucoup la vision poétique de l’auteure.

Un roman agréable à lire et qui peut se lire indépendamment des 2 précédents.

Bonne lecture !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s