Le roi disait que j’étais diable

Le roi disait que j’étais diable

Clara Dupont-Monod

Grasset

Descriptif :

Depuis le XIIe siècle, Aliénor d’Aquitaine a sa légende. On l’a décrite libre, sorcière, conquérante : « le roi disait que j’étais diable », selon la formule de l’évêque de Tournai.
Clara Dupont-Monod reprend cette figure mythique et invente ses premières années comme reine de France, aux côtés de Louis VII.
Des noces royales à la deuxième croisade, du chant des troubadours au fracas des armes, émergent un Moyen Âge lumineux, qui prépare sa mue, et la reconstitution d’un amour impossible.

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 📖 / 5

Le roman commence par l’arrivée de Louis VII chez Aliénor d’Aquitaine pour l’épouser. Il est très amoureux, mais elle ne l’est pas et le manipule. Elle se fait de nombreux ennemis à la Cour du Roi de France.

Le tournant du roman est l’incendie de Vitry contre Thibaut de Champagne. Louis VII sort profondément choqué et meurtri de cette épreuve. Il se tourne à nouveau vers l’Eglise. Aliénor l’en avait éloigné. Après la célébration de Saint-Denis il part en croisade suite à la prédication de Bernard de Clairvaux.

Bien sûr pour apprécier ce roman il faut aimer l’Histoire mais ce n’est pas qu’un roman historique. Il s’imprègne beaucoup de la psychologie des 2 protagonistes. Nous assistons à l’évolution des images qu’ils se font l’un de l’autre.

Un récit très bien élaboré avec de belles descriptions des sentiments.

Bonne lecture !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s