La grande escapade

La grande escapade

Jean-Philippe Blondel

Buchet-Chastel

4ème de couv’ :

On rit. C’est étonnant parce que, pris séparément, aucun d’entre eux ne pensait que la situation les pousserait à l’hilarité – or, de façon tout à fait inattendue, ils font contre mauvaise fortune bon cœur et les voilà qui s’esclaffent et qui se mettent à papoter, retrouvant les réflexes de cour de récréation, mais avec cet air de liberté unique qu’apporte avec lui l’Arbalète filant vers Paris.
1975. Tandis que le pays subit les effets du premier choc pétrolier, que les femmes revendiquent leurs droits et que la mixité s’impose dans les cours de récréation, rien ne semble devoir troubler le quotidien des familles d’instituteurs du groupe scolaire Denis-Diderot. À moins que le train du changement ne s’engouffre tout à coup dans les classes et les corps et ne redessine les frontières d’un monde très différent.

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Philippe Goubert, fils de la directrice des maternelles, est suspendu dans le vide après avoir joué avec ses copains sur une des corniches de l’école. Le garçon a déjà la réputation d’être maladroit, l’incident provoque une surprotection de la part de sa mère.

Nous sommes dans les années 70, dans une société française en pleine mutation où la place des femmes évolue. Nous suivons les tranches de vie de cette époque au sein d’un groupement scolaire en province. L’auteur restitue une période où chacun cherche sa place, autant les enfants que les parents.

Avec une écriture accessible, des moments drôles, quelques quiproquos, l’auteur nous raconte cette époque où les enfants faisaient des cabanes, sans jamais tomber dans une nostalgie triste.

Un livre lumineux à l’écriture accessible qui m’a donné envie de découvrir d’autres romans de cet auteur.

Bonne lecture !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s