L’été où tout a fondu

L’été où tout a fondu

Tiffany McDaniel

Gallmeister

Descriptif :

Été 1984 à Breathed, Ohio. Hanté par la lutte entre le bien et le mal, le procureur Autopsy Bliss publie une annonce dans le journal local : il invite le diable à venir lui rendre visite. Le lendemain, son fils Fielding découvre un jeune garçon à la peau noire et aux yeux d’un vert intense, planté devant le tribunal, qui se présente comme le diable en personne. Cet enfant à l’âme meurtrie, heureux d’être enfin le bienvenu quelque part, serait-il vraiment l’incarnation du mal ? Dubitatifs, les adultes le croient en fugue d’une des fermes voisines, et le shérif lance son enquête. Se produisent alors des événements étranges qui affectent tous les habitants de Breathed, tandis qu’une vague de chaleur infernale frappe la petite ville.

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Premier roman de Tiffany McDaniel, écrit avant Betty.

Fielding Bliss se remémore sa rencontre avec le diable lorsqu’il avait 13 ans, âge où il va se trouver « changé ». Son père, le procureur Autopsy Bliss, invite le diable à venir lui rendre visite. Quelques semaines plus tard, se présente comme étant le diable un jeune garçon noir. Il se fait appeler « Sal » et se lie d’amitié avec Fielding. C’est alors que de nombreux événements dramatiques se produisent dans la ville et dans l’entourage de Fielding.

Nous découvrons une famille atypique avec un père idéaliste et une mère hors de la réalité. Un roman qui pose la question du Bien et du Mal, le traitement des différences au sein d’une population.

Auteure à l’imagination débordante et à l’écriture percutante, Tiffany McDaniel retranscrit très bien cette ambiance chaude et violente tout au long du roman.

Bonne lecture !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s