Littérature canadienne·Susanna Kearsley

La mer en hiver

La mer en hiver

Susanna Kearsley

Editions Charleston

4ème de couv’ :

Printemps 1708, une flotte jacobite de soldats français et écossais échoue à faire revenir James Stewart, le roi exilé, sur ses terres d’Écosse afin de réclamer sa couronne.
De nos jours, Carrie McClelland s’inspire de cet épisode historique dans son nouveau roman. Installée aux abords du château de Slains, au coeur d’un paysage écossais désolé et magnifique, elle crée une héroïne portant le nom d’une de ses ancêtres, Sophia, et commence à écrire.
Mais elle se rend compte que ses mots acquièrent une vie propre et que les lignes entre fiction et faits historiques se brouillent de plus en plus. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au coeur de l’intrigue de 1708, elle découvre une histoire d’amour fascinante, oubliée avec le temps. Après trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé…
Une histoire d’amour puissante et ensorcelante, entre passé et présent !

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Carrie, auteur de romans historiques à succès, part en Ecosse pour rendre visite à son amie (et agent) qui vient d’accoucher. Sur la route elle tombe sous le charme du château de Slains et voit dans ces ruines le cadre de son futur roman.
Au fil de l’écriture elle rêve de ses personnages et des intrigues de l’époque, qui lui paraissent de plus en plus réels…

J’ai eu pour ce roman un véritable coup de coeur. J’ai lu ce roman très rapidement tellement j’étais saisie par l’histoire.
Deux romans en un seul : l’histoire de Carrie et la vie de Sophia. J’ai adoré les similitudes entre ces 2 personnages et comment leurs récits s’imbriquent avec naturel.
Les protagonistes sont passionnants, une mention spéciale pour Mr Moray, un véritable personnage romanesque.

Difficile de débuter un autre roman après la lecture de celui-ci (cela m’arrive quelques fois lorsque j’ai beaucoup aimé un livre).

Un pur moment de plaisir pour ce roman passionnant et haletant.

Bonne lecture !!!

Katarina Bivald·Littérature suédoise

La bibliothèque des coeurs cabossés

La Bibliothèque des coeurs cabossés

Katarina Bivald

Editions Denoël

4ème de couv’ :

Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Une intrigue un peu longue à se mettre en place mais je me suis laissée porter par Sara, Amy et les habitants de Broken Wheel.

C’est une histoire tendre et pleine d’optimisme.
Ce qui fait le charme de ce livre c’est toute cette ribambelle de personnages hauts en couleur, certains sont complètement délurés. Ces quelques touches d’humour apportent beaucoup à l’intrigue.
Par moment, le côté « petite communauté qui doit survive dans un endroit un peu coupé du monde » et les passages épistolaires entre Amy et Sara m’ont fait penser au Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates.
J’ai beaucoup aimé tous ces passages où Katarina Bivald évoque des oeuvres de la littérature mondiale. Et puis forcément une jeune femme qui monte sa librairie, je ne pouvais qu’apprécier le roman.

Une histoire originale faite pour les amoureux des livres.

Bonne lecture !!!

Comédie romantique·Littérature française·Sophie Jomain

Les étoiles brillent plus fort en hiver

Les étoiles brillent plus fort en hiver

Sophie Jomain

Editions Charleston

4ème de couv’ :

Aux Galeries Hartmann, les Féeries sont le plus gros événement de l’année. Alors, quand sept jours avant leur lancement, le nouveau directeur exige que la décoration de Noël soit intégralement refaite, le sang d’Agathe ne fait qu’un tour : personne ne touchera à son travail, et surtout pas cet arriviste arrogant. Mais le grand magasin est désormais sous la responsabilité d’Alexandre Hartmann, et aussi talentueuse que soit Agathe Murano, c’est avec lui qu’elle devra traiter. Lui et personne d’autre.

Ces deux-là auraient préféré ne jamais se rencontrer, mais puisqu’un père Noël et son chat magique viennent d’être embauchés pour exaucer les souhaits, puisque les guirlandes scintillent et que l’air embaume la cannelle et le pain d’épices, tout devient possible…

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Aux Galeries Hartmann, les Fééries sont le plus gros événement de la fin d’année. Mais sept jours avant le lancement, Alexandre Hartmann, le nouveau propriétaire qui vient juste d’hériter de son père, exige que toute la décoration soit refaite. Chose impossible pour Agathe Murano, la responsable décoratrice des galeries, de réaliser dans des délais aussi courts. En plus cette année elle s’occupe exceptionnellement de l’événementiel à l’étage des enfants. D’ailleurs elle est parvenue à dénicher un père Noël plus vrai que nature accompagné de son chat, Mr Scrooge, très particulier..

Les relations entre Agathe et Alexandre vont être électriques. Et, parallèlement, Agathe doit gérer des problèmes familiaux plus compliqués que prévus. Cela ne sera pas une période de tout repos pour elle, mais parfois la magie de Noël fait des miracles.

Une comédie romantique piquante comme je les aime. Les échanges explosifs entre Agathe et Alexandre sont savoureux. Les personnages secondaires sont drôles et attachants. Sophie Jomain nous plonge avec une facilité déconcertante dans la féérie de Noël.

Un livre qui vous laisse le sourire aux lèvres une fois terminé.

Bonne lecture !!!

Laura Esquivel·Littérature mexicaine

Chocolat amer

Chocolat amer

Laura Esquivel

Editions Folio

4ème de couv’ :

Dans le Mexique du début du siècle, en pleine tempête révolutionnaire, Tita, éperdument éprise de Pedro, brave les interdits pour vivre une impossible passion.
A cette intrigue empruntée à la littérature sentimentale, Laura Esquivel mêle des recettes de cuisine. Car Tita possède d’étranges talents culinaires : ses cailles aux pétales de roses ont un effet aphrodisiaque, ses gâteaux un pouvoir destructeur. L’amour de la vie est exalté dans ces âges d’un style joyeux et tendre, dont le réalisme magique renvoie aux grandes oeuvres de la littérature latino-américaine.
Chocolat amer, adapté en film sous le titre Les épices de la passion, s’est vendu à plus de quatre millions d’exemplaires dans le monde

Mon avis :

📖 📖 📖 / 5

Tita est éperdument amoureuse de Pedro, mais elle est écrasée par une tradition familiale : la dernière fille née doit s’occuper de sa mère jusqu’à sa mort et ne peut se marier. Pedro qui est amoureux aussi d’elle trouve un subterfuge pour se trouver au plus près d’elle.
Tita est partagée entre respecter la tradition familiale et vouloir vivre sa vie.

L’originalité de ce roman : l’intégration des recettes de cuisine concoctée par Tita dans la propre histoire de cette dernière.

Un livre très agréable à lire où nous sommes envoutés par l’atmosphère provoquée par Laura Esquivel.

Une grande tragédie avec un côté un peu mystique que vous allez aimer découvrir !!

Bonne lecture !!!

Littérature française

La fractale des raviolis

La fractale des raviolis

Pierre Raufast

Editions Folio

4ème de couv’ :

« « Je suis désolé, ma chérie, je l’ai sautée par inadvertance. » Je comprends que l’on puisse sauter une femme par dépit, par vengeance, par pitié, par compassion, par curiosité, par habitude, par intérêt, par gourmandise, et même parfois par amour. Par inadvertance, ça non.»

Comment se venger d’un mari volage? En l’empoisonnant avec son plat préféré. Mais rien ne se passe comme prévu et c’est tout un engrenage qui se met en place.

Un premier roman gigogne d’une inventivité rare, qui nous fait voyager dans l’espace et le temps.

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Tout débute par la narratrice et son mari Marc. Celui-ci lui avoue l’avoir trompée « par inadvertance » (après avoir été pris sur le fait).
Pour se venger elle décide de l’assassiner en mettant du poison dans les raviolis qu’ils vont déguster lors du déjeuner. Sauf qu’au moment de se mettre à table, rien ne se passe comme prévu…
Un récit distrayant que j’ai pris plaisir à découvrir. De l’invasion des rat-taupes en passant par l’achat d’herbes de Provence très particulières, La fractale des raviolis est une succession d’histoires toutes reliées entre elles avec pour fil rouge le passé de l’héroïne.

Pierre Raufast sait nous transporter immédiatement dans son univers littéraire. Un roman très bien ficelé et sympathique à ne pas manquer !

Bonne lecture !!!

Littérature française

Continuer

Continuer

Laurent Mauvignier

Editions de Minuit

4ème de couv’ :
Sibylle, à qui la jeunesse promettait un avenir brillant, a vu sa vie se défaire sous ses yeux. Comment en est-elle arrivée là ? Comment a-t-elle pu laisser passer sa vie sans elle ? Si elle pense avoir tout raté jusqu’à aujourd’hui, elle est décidée à empêcher son fils, Samuel, de sombrer sans rien tenter.Elle a ce projet fou de partir plusieurs mois avec lui à cheval dans les montagnes du Kirghizistan, afin de sauver ce fils qu’elle perd chaque jour davantage, et pour retrouver, peut-être, le fil de sa propre histoire.

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Tout débute lorsque Sibylle et son fils Samuel se font attaqués par une troupe de nomades en pleine steppe du Kirghizistan. Comment se sont-ils retrouvés là ?
Un événement dramatique est lié à ce voyage. Le fils se retrouve embarqué dans une descente aux enfers, sous les yeux impuissants de sa mère. Puis c’est le déclic, elle peut encore le sauver…

Laurent Mauvignier nous emmène dans un périple initiatique entre une mère et son fils pour réapprendre à vivre et à connaître l’autre. Au fil de l’histoire nous parcourons les steppes et la Nature orientale, nous rencontrons une culture différente. Un livre qui ouvre sur le monde.

Le titre est particulièrement bien choisi. « Continuer » à vivre, à découvrir, à s’émerveiller des petites choses de la vie. « Continuer », afin que ces âmes écorchées continuent à survivre malgré tout.

Un très très beau roman.

Bonne lecture !!!

Comédie romantique·Donna Kauffman·Littérature américaine

Baiser Sucré (tome 1 Cupcake Club)

Baiser Sucré

Donna Kauffman

Editions Milady

4ème de couv’ :

Le chemin qui mène au coeur d’un homme passe par les cupcakes.

Quand Leilani Trusdale, pâtissière émérite, s’est réfugiée sur la petite île de Sugarberry, dans le sud des Etats-Unis, elle pensait laisser derrière elle son passé new-yorkais. Pourtant, son ancien chef et mentor, Baxter Dunne, débarque sans prévenir, avec le projet de filmer une émission culinaire dans sa petite boutique de cupcakes.

Avec son regard de braise, il a le don de la faire rougir-ou bouillir de colère-, et les amis de la jeune femme se demandent s’il n’y a pas plus entre eux que l’amour d’un bon glaçage au chocolat…

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 📖 / 5

Une bonne comédie romantique qui reprend tous les codes qui plairont aux amateurs de ce genre littéraire.

Le thème principal est centré sur la pâtisserie, d’ailleurs à la fin du livre nous pouvons mettre en exécution certaines recettes de cupcakes.

Premier tome de la série Cupcake Club, Baiser sucré nous offre des personnages drôles et attachants, j’ai une petite préférence pour Alva l’octogénaire complètement délurée et pleine de vie. L’originalité de ce roman est l’alternance des points de vue de Leilani et de Baxter.

Une lecture rapide, rafraichissante, qui fait du bien.

Je vous invite également à découvrir Petites douceurs puis Péché mignon (respectivement tome 2 et tome 3 de la série Cupcake Club).

Bonne lecture !!!

Littérature française·Olivier Weber·Rentrée Littéraire 2020

L’arrière-pays

L’arrière-pays

Olivier Weber

Editions Calmann-Lévy

4ème de couv’ :

Après ses études de droit, Jonathan décide de regagner ses montagnes dans l’arrière-pays et de garder des moutons. Mais l’amour et la mort s’en mêlent.
D’abord, le corps d’un de ses amis, un alpiniste renommé, est retrouvé sur un glacier et tout semble indiquer qu’il a été assassiné. Militant écologiste, le jeune homme dénonçait un scandale sur la pollution des fonds marins. Puis Jonathan fait la rencontre de Léna, une jeune humanitaire en rébellion contre son père, un homme d’affaires véreux.
Il décide alors de quitter son enclave et ses bêtes pour la Côte et ses casinos. Devenu croupier, il découvre l’envers du décor paradisiaque du littoral.
Avec cet itinéraire d’un jeune berger captivé par les lumières de la ville, entre impunité et humiliation, Olivier Weber esquisse une ample fresque de la corruption sur la Côte d’Azur aux allures de roman noir.

Mon avis :

📖 📖 📖 / 5

Après ses études de droit sur la côte, Jonathan revient dans l’arrière-pays pour élever ses brebis et pour connaître la sérénité. Mais lorsque son ami Guillaume, alpiniste de renom, est retrouvé mort sur un glacier, il ne veut pas croire à la thèse de l’accident. Les circonstances font que Jonathan doit quitter sa montagne pour retourner sur la côte. Il entame alors son enquête sur le meurtre de Guillaume. Il s’apercevra bien vite que personne n’est ni complètement bon, ni complètement mauvais.

Olivier Weber dépeint une société gangrenée par des entrepreneurs et des politiques véreux.

Un roman cynique sur la vie corrompue de la Côté d’Azur. Tout au long de la lecture on ne peut s’arrêter car on souhaite savoir jusqu’où ira Jonathan pour découvrir la vérité.

Un récit intéressant et haletant.

Bonne lecture !!!

Littérature française·Mathilde Alet·Rentrée Littéraire 2020

Sexy summer

Sexy Summer

Mathilde Alet

Editions Flammarion

4ème de couv’:

« Elle n’a pas vraiment peur, de quoi aurait-elle peur ? Des chiens de garde assoupis, des curieux mal planqués, du mouvement d’un voilage ? Ce ne sont pas les inconnus qui l’effraient, ce sont ceux qui savent. Ici en un sens elle est sauve. Personne ne connaît le poids de l’amour dans son ventre. »
Juliette souffre de la « maladie des ondes ». Raison de son déménagement au cœur d’une zone blanche loin de Bruxelles. Fille de la ville, que va-t-il lui arriver dans ces paysages plats et mornes où la violence couve autant que l’humanité ?
L’étrangeté des campagnes belges forme le décor de ce roman âpre, l’histoire d’une jeune fille dont les rêves enfantins se heurtent à la difficulté de grandir.

Mon avis :

📖 📖 📖 / 5

Que l’on soit à la ville ou à la campagne les problématiques de l’adolescence restent les mêmes. La différence fait toujours l’objet de moqueries, de méchanceté et de violence.

Une histoire violente et tendre à la fois entre deux adolescents qui se sentent marginalisés par les autres. On y trouve la brutalité de la société qui est toujours en perpétuelle évolution mais toujours rétrograde.

Un roman touchant et captivant. Une auteure inconnue pour moi mais c’est une belle découverte.

Bonne lecture !!!

Littérature française·Marie-Laure Hubert Nasser

Semblant sortir du noir


Semblant sortir du noir

Marie-Laure Hubert Nasser

Editions Passiflore

4ème de couv’ :

Le destin ne s’accomplit jamais selon nos plus belles espérances. Il nous surprend, nous renverse parfois, nous bouleverse souvent.

Nawel ne veut pas quitter sa maison et ses parents, même si elle sait que son avenir est compromis dans son pays en guerre. Luc ne peut imaginer rompre avec sa femme alors que leur vie conjugale s’est transformée en cauchemar, il garde l’espoir d’une famille unie, comme ses parents avant lui. Georgia refuse de quitter son enfance et de prendre la route comme son père le lui a demandé. Et Mélanie rejette de toutes ses forces la célébrité, même pour permettre à l’homme de sa vie de réaliser son rêve.

Faut-il croire qu’un chemin tout tracé guide nos pas, malgré nous ?

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 /5

Après La carapace de la tortue, Marie-Laure Huber Nasser nous propose cette fois-ci un recueil de nouvelles.

Je trouve que ces nouvelles ont un point commun : la fuite.

Nawel a 15 ans et passe par des épreuves terribles pour fuir son pays en guerre. Puis il y a Georgia qui se réfugie dans des cimetières pour affronter « l’après mort » de son père. Pour Luc tout va mal avec Daisy, il s’enfuit alors dans l’hôtel en face de chez lui et se remémore sa rencontre et ce qui a basculé. Il y fait une rencontre étonnante. Enfin Mélanie, femme d’un homme qui est candidat à l’élection présidentielle, subit une pression médiatique liée à son statut et à la campagne de son époux.

Tous ces petits récits qui explorent les épreuves de la vie que subissent ces êtres, confirment le talent de Marie-Laure Hubert Nasser pour l’écriture. J’ai adoré passer d’un personnage à l’autre.

Le livre idéal pour les personnes qui souhaitent se remettre à lire.

Bonne lecture !!!