Biographie·Musique

Bruce

Bruce

Peter Ames Carlin

Editions Sonatine

4ème de couv’ : 

« Je suis peut-être président, mais lui c’est le Boss », a récemment admis Barack Obama en évoquant Bruce Springsteen. Et, en effet, avec plus de cent vingt millions d’albums vendus, Springsteen règne depuis quatre décennies sur le rock américain. Plus qu’un phénomène musical, c’est un véritable phénomène culturel, en prise directe avec le coeur et l’âme des Etats-Unis. Mais, surtout, le Boss est un individu exceptionnel, à l’histoire personnelle complexe. Pour la première fois, il a accepté de se livrer à coeur ouvert et sans aucune autocensure à Peter Carlin. Mieux encore, considérant qu’on ne peut cerner un homme en écoutant sa seule vérité, il a ouvert son carnet d’adresses à l’auteur, qui a ainsi pu recueillir les témoignages inédits des membres de la famille du chanteur, de ses proches, de ses musiciens.

Du gamin du New Jersey à l’activiste politique, en passant par le working class hero, l’évangéliste du rock, l’homme rongé par des démons intérieurs, Carlin dresse ici un portrait unique et passionnant de la star et retrace sa carrière exceptionnelle.

D’anecdotes inédites en confessions d’une sincérité exceptionnelle, ceux qui jusqu’ici croyaient tout savoir de l’icône vont, à la lecture de cette biographie définitive, très vite devoir réviser leur jugement.

Mon avis : 

Une superbe biographie, très complète.

Les 130 premières pages sont un peu longues à mon goût, néanmoins elles restent nécessaire pour connaître les influences de Bruce. On assiste aux difficultés des débuts, puis les difficultés d’être une star planétaire sans trahir ses valeurs.

Au fil de la lecture, on a qu’une seule envie, passer ses albums en boucle. On s’extasie de connaître enfin les origines d’une chanson, d’un album, les coulisses d’un concert, avec les avis des différents protagonistes. Beaucoup d’anecdotes (comme le fameux « Are you talkin’ to me ? » de Robert De Niro vient en réalité du Boss :

« les célébrités vinrent en masse, y compris l’acteur Robert De Niro, qui ne manqua pas de remarquer le petit numéro dans lequel Bruce répétait à ses fans qui lui réclamaient un rappel « Are you talkin’to me? » (qui devint en 1976 une des répliques cultes de son personnage psychotique dans Taxi Driver), accompagné du réalisateur Martin Scorsese, qui en ressortit avec l’envie de confier au rocker un rôle dans un de ses films. »

On connaît mieux les membres du E Street Band, leurs liens avec Bruce. On assiste aussi à des moments émouvants : son émotion pendant le 11 septembre 2001, les derniers moments de Clarence Clemons.

A la fin de la lecture de ce livre on a l’impression d’avoir approché d’un peu plus près le « Boss » même s’il reste encore de nombreuses parts d’ombre.

Bonne lecture !!!

Laurent Binet·Littérature française

HHhH

HHhH

Laurent Binet

Editions Grasset

4ème de couv’ : 

Prague, 1942, opération « Anthropoïde » : deux parachutistes tchèques sont chargés par Londres d’assassiner Reinhard Heydrich, le chef de la Gestapo et des services secrets nazis, le planificateur de la Solution finale, le « bourreau de Prague ». Heydrich, le bras droit d’Himmler.

Chez les SS, on dit de lui : « HHhH ». Himmlers Hirn heibt Heydrich– le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich. Dans ce livre, les faits relatés comme les personnages sont authentiques. Pourtant, une autre guerre se fait jour, celle que livre la fiction romanesque à la vérité historique. L’auteur doit résister à la tentation de romancer. Il faut bien, cependant, mener l’histoire à son terme…

Mon avis : 

📖 📖 📖 📖 / 5

Ce livre c’est surtout  l’histoire de l’attentat de Prague en 1942 à l’encontre de Heydrich, le bras droit d’Himmler.

Laurent Binet raconte la vie Reinhard Heydrich et son ascension au sein du parti Nazi. Il retranscrit les faits tels qu’ils sont et de façon précise. Le roman fait preuve d’originalité tant par la forme que par le sujet.

Un premier roman passionnant, précis, très bien documenté, qui mêle fiction et réalité historique.

Bonne lecture !!!

New Romance·Stella Knightley

Jeux d’ombres

Jeux d’Ombres Les Mystérieuses tome 3

Stella Knightley

Editions Milady

4ème de couv’ :

Jamais un homme ne m’avait comblée à ce point. J’avais l’impression que chaque partie de mon corps était précieuse. Il me touchait avec une délicatesse infinie, me vénérait avec ses lèvres, sa bouche, et je lui montrai de la même façon à quel point je tenais à lui.Pour échapper à sa liaison orageuse avec Marco Donato, Sarah part à Berlin, sur les traces de Kitty Katkin, chanteuse de revue des années 1930. Fascinée par Marlene Dietrich, alors au sommet de sa gloire, la jeune femme décide de composer à son tour des chansons grivoises et de les interpréter sur scène avec des chorégraphies audacieuses. La chanteuse succombe au charme d’un séduisant musicien, mais l’Allemagne traverse une période trouble qui menace leur idylle. L’histoire de ces deux amants permet à Sarah de porter un nouveau regard sur celle qu’elle vit avec Marco. L’insaisissable Vénitien semble enfin disposé à sortir de l’ombre…

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Dans ce dernier tome, Sarah part pour Berlin. Elle veut oublier Marco depuis le rejet qu’elle a subit de sa part.

Mais le destin en a décidé autrement. Une partie du passé de Marco est lié à cette ville. On apprend les circonstances de l’accident qu’il a eu quelques années auparavant. En parallèle on découvre l’histoire du Berlin des années 30 avec le journal de Kitty. L’étau se resserre pour Marco

Dernier tome de la trilogie Les Mystérieuses, Jeux d’Ombres finalise l’histoire entre Sarah et Marco. Une fin un peu attendue mais qui est satisfaisante.

En résumé une bonne trilogie « new romance » pour celles et ceux qui apprécient le petit côté historique allié au contemporain.

Bonne lecture !!!

New Romance·Stella Knightley

Jeux de miroirs

Jeux de Miroirs Les Mystérieuses tome 2

Stella Knightley

Editions Milady

4ème de couv’ :

Lasse de courir après un homme qui ne cesse de se dérober et la condamne à des amours virtuelles, Sarah décide de renoncer à cette histoire qui vire à l’obsession. Elle se rend à Paris où elle mène des recherches sur une célèbre courtisane du XIXe siècle. S’efforçant d’oublier l’insaisissable Vénitien, elle renoue avec son ex. Mais cette relation tumultueuse placée sous le signe du fantasme peut-elle la détourner durablement de Marco Donato ? Alors qu’elle découvre d’étonnants parallèles entre sa vie et celle de cette beauté fatale, Sarah s’interroge sur l’identité du mécène qui finance le film dont elle écrit le scénario. Cette fois, elle est bien décidée à démasquer l’homme qui se cache de l’autre côté du miroir…

Mon avis :

📖 📖 📖 / 5

Sarah part à Paris afin de faire des recherches sur la courtisane Augustine du Vert pour un producteur de film. Elle pense toujours à Marco, mais aussi à son ex Steven. Elle renoue rapidement avec Steven mais elle s’aperçoit qu’elle est amoureuse de Marco. Celui-ci la repousse à cause de l’accident qu’il a eu plus jeune.

Un deuxième tome un ton en dessous du premier. Sarah et Marco joue au jeu du chat et de la souris.

Stella Knightley reprend les ingrédients qui ont fait le succès du premier tome. Elle alterne l’intrigue autour de Sarah avec celle d’Augustine du Vert.

Une romance percutante qui vous fera passer un bon moment.

Bonne lecture !!!

New Romance·Stella Knightley

Jeux de masques

Jeux de Masques Les Mystérieuses tome 1

Stella Knightley

Editions Milady

4ème de couv’ :

Étudiante en histoire, Sarah Thomson se rend à Venise pour poursuivre ses recherches sur Luciana Giordano, envoyée au couvent au XVIIIe siècle pour avoir écrit un livre scandaleux attribué par la postérité à Casanova. Désirant percer le secret des Leçons d’amour, Sarah étudie le journal intime de la Vénitienne dans la bibliothèque privée d’un homme à la réputation sulfureuse. En échange de ce privilège, le mystérieux Marco Donato exige que Sarah le tienne informé de ses découvertes les plus scandaleuses. C’est le début d’une relation aussi intense que virtuelle, car Marco est passé maître dans l’art de se dérober. Au fil de ses recherches, Sarah découvre de troublantes coïncidences et se reconnait en Luciana. Et si son destin était étroitement lié à celui de la belle vénitienne ?

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Sarah Thomson, jeune femme anglaise, fait une thèse sur Luciana Giordano, femme du XVIIIème siècle qu’elle soupçonne d’avoir écrit un livre attribué à G. Casanova. Là bas, elle a le privilège de pouvoir entrer dans le palazzo Donato pour étudier les lettres de Luciana Giordano.

Elle tombe sous le charme du propriétaire bien que ne l’ayant jamais vu. Ils correspondent mais ne rencontrent jamais.

1er tome de la trilogie Les Mystérieuses, Jeux de masques posent les bases de la trilogie. Le lien entre Sarah et Marco est bien amené, même si parfois il y a certaines évidences par rapport à l’intrigue fil rouge. En parallèle de l’histoire de Sarah, il y a l’histoire de Luciana. Le tout est parsemé de nombreuses scènes érotiques.

Jeux de Masques est une romance érotique efficace qui nous emmène à la découverte de Venise.

Bonne lecture !!!

Nicci French·Policier

Tous complices

Tous complices

Nicci French

éditions Pocket

4ème de couv’ :

Avant l’instant fatidique, Bonnie était une simple professeur de solfège, cherchant à monter un groupe de musiciens amateurs.

Tout bascule après la mort violente de son amant, Hayden Booth, rocker virtuose passé maître dans l’art de se faire détester.

Au milieu du vacarme, suspects et complices jouent de concert. En espérant qu’aucune autre fausse note ne vienne troubler la mélodie…

Mon avis :

📖 📖 📖 / 5

Sous le pseudonyme Nicci French se cache un couple de journalistes, Nicci Gerrard et Sean French. Ils se spécialisent dans le genre thriller psychologique.

Dans ce roman, l’histoire tourne autour de Bonnie, professeur de musique, qui vient de passer l’été à répéter avec un groupe de copains plus ou moins proches pour jouer à un mariage. Ce qui aurait du être un été heureux et insouciant, prend une toute autre tournure : infidélité, disputes, reproches et finalement meurtre…

Dans le petit groupe, tous semblent innocents, à condition de ne pas trop creuser…Est-ce que l’un d’eux brisera la loi du silence ?

Un bon thriller qui se lit facilement, on prend plaisir à mener l’enquête pour connaître le véritable meurtrier. L’intrigue est bien menée et on s’intéresse à la psychologie des personnages.

Donc des auteurs à découvrir.

Bonne lecture !!!

Frédéric Gros·Littérature française·Rentrée Littéraire 2019

Le guérisseur des Lumières

Le guérisseur des Lumières

Frédéric Gros

Éditions Albin Michel

4ème de couv’ :

Franz-Anton Mesmer publie son Mémoire sur la découverte du magnétisme animal en 1779. Il y révèle l’existence d’un fluide universel aux pouvoirs thérapeutiques. Par simples effleurements de la main, ce fluide pourrait guérir et rétablir l’harmonie du corps et de la nature. Rejetée par la médecine officielle, portée par quelques guérisons « spectaculaires », cette théorie vaut à Mesmer une foudroyante popularité. La fièvre mesmérienne enflamme les imaginations, dans la France prérévolutionnaire des Lumières où son harmonie universelle fait écho aux aspirations à l’égalité et à la fraternité. C’est au cœur de cette histoire fascinante, celle d’un homme en qui s’incarne toute l’effervescence d’une époque, que Frédéric Gros, puisant sa matière romanesque au cœur de l’événement historique, nous entraîne.

Mon avis :

📖 📖 📖 / 5

Le roman débute par une lettre de Franz-Anton Mesmer à Mr Wolfant qui vient de lui proposer une chaire sur le magnétisme animal à l’université de Berlin. Il refuse cette offre car il estime que c’est trop tard et qu’il est trop vieux. 

C’est l’occasion pour lui de revenir sur son histoire et sur les accusations dont il a fait l’objet tout au long de sa vie.

On y rencontre les grandes personnalités musicales, littéraires et scientifiques de l’époque. 

Un récit historique passionnant sur l’effervescence du milieu des Lumières.

Bonne lecture !!!

Littérature anglaise·Pamela Aidan

Une telle assemblée

Une telle assemblée (Darcy Gentleman tome 1 )

Pamela Aidan

Editions Milady

4ème de couv’ : 

« Elle est passable, mais pas assez jolie pour me tenter »

Ainsi commence l’histoire d’amour-aussi improbable que légendaire-entre Fitzwilliam Darcy et Elizabeth Bennet.

Orgueil et Préjugés a passionné des millions de lectrices qui se sont éprises du mystérieux Darcy. Pourtant, Jane Austen en révèle bien peu sur ce personnage. Qui est-il vraiment ? Pamela Aidan lève enfin le voile avec ce premier volet qui nous entraîne dans le Hertfordshire où Darcy rend visite à Charles Bingley, et repousse les avances de Caroline, la soeur de son ami. Alors que son attirance pour Elizabeth Bennet ne cesse de croître, il voit d’un mauvais oeil la relation naissante entre la jeune femme et son pire ennemi.

Mon avis : 

📖 📖 📖 📖 / 5

Dans ce roman on assiste au point de vue de Darcy au moment de sa rencontre avec Elizabeth Bennet dans Orgueil et Préjugés.

On a de nombreux détails sur ses goûts, son éducation, son cercle d’amis, sa vie londonienne, sa vie quotidienne (mise en avant par des scènes avec Fletcher son domestique). C’est plaisant de retrouver les personnages de ce roman sous l’oeil de Darcy.

L’auteur respecte assez bien l’univers de Jane Austen.

Ce premier épisode se termine par le départ de Darcy et de Charles Bingley de Netherfield.

C’est un roman qui se lit très vite (je l’ai lu en une matinée) tout en étant bien écrit.

Bonne lecture !!!

Littérature française·Olivier Chantraine

Un élément perturbateur

Un élément perturbateur

Olivier Chantraine

Editions Folio

4ème de couv’ :

«J’enroule ma parka Patagonia dans mon sac à dos avant d’entrer, et me saisis d’une chemise cartonnée qui me permet de débouler directement dans les couloirs sans qu’on sache précisément d’où je viens. Ensuite je pose la chemise sur mon bureau et file à la machine à café, généralement en compagnie de Laura, accréditant la thèse de la première pause d’une journée commencée bien plus tôt. Laura est la seule ici à me témoigner un début d’affection, peut-être parce qu’elle n’a pas de chien ni d’enfant à charge.» 

Un premier roman à l’humour décapant, qui illustre le rapport ambivalent du héros à la réussite, à la famille, au couple, et à tous types de discours dominants.

Mon avis : 

📖 📖 📖 📖 / 5

Un roman à l’humour grinçant et très cynique sur les dessous de l’ascension d’un homme politique et les répercussions sur sa famille. 

Tous les coups sont permis pour accéder au pouvoir

J’ai été peu surprise par le dénouement final mais, selon moi, l’intérêt du roman réside dans l’évolution du personnage de Serge, frère de l’homme politique en question et le héros principal du roman. Serge est le parfait anti-héros, qui a peur de tout et ne veut s’engager sur rien. Mais il sera le parfait grain de sable qui fera enrayer la machine.

Un premier roman bien réussi.

Bonne lecture !!!

Littérature française·Virginie Grimaldi

Il est grand temps de rallumer les étoiles

Il est grand temps de rallumer les étoiles

Virginie Grimaldi

Editions Fayard

4ème de couv’ : 

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.

Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée. À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité.

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 / 5

Annie élève seule ses filles, Cholé et Lily, elle croule sous les dettes et vient de perdre son emploi.

Sa relation avec ses filles s’est considérablement détériorée. Sur les conseils de sa grand-mère, elle emprunte le camping-car de son père et quitte tout pour un road trip en Scandinavie avec ses filles. De ce voyage, elles en sortiront toutes grandies.

Virginie Grimaldi nous transporte dans un voyage émouvant et sympathique. Ce que j’aime chez cette auteure c’est qu’elle parvient toujours à se renouveler.

Un très bon roman.

Bonne lecture !!!