Bande dessinée·Calendrier de l'Avent 2020

🎄 22 décembre 🎄 Don Vega

Don Vega

Pierre Alary

Editions Dargaud

Résumé :

Madrid, 1848. Don Vega, héritier d’une riche famille californienne, reçoit une lettre lui annonçant le décès de ses parents. L’auteur du courrier, le père Delgado, l’incite à rentrer « dans les plus brefs délais ».

À son retour, Don Vega découvre que le domaine familial est désormais géré par un ancien général, Gomez. Celui-ci s’appuie sur Borrow, une brute sadique et sans scrupules, pour mettre la Californie en coupe réglée en rachetant des terrains à bas prix afin de les revendre plus cher. Des peons ont le courage de se révolter. Le visage couvert d’une cagoule, ils se réclament d’« el Zorro », un mythe populaire local. Le peuple les voit comme des héros. Don Vega décide de suivre leur exemple : il revêt un costume noir et est bien décidé à faire payer les spoliations commises envers sa famille. La légende de Zorro est en marche…

Le personnage de Zorro renaît de ses cendres dans cette relecture enthousiasmante d’un classique de la culture populaire, né en 1919 dans un roman de Johnston McCulley avant d’être immortalisé par le cinéma et la série télévisée de Walt Disney.

Mon avis :

🎁 🎁 🎁 🎁 / 5

22 décembre, « un cavalier qui surgit hors de la nuit… »

Pierre Alary nous propose un très bon album qui renouvelle le mythe de Zorro. Attention cette bande dessinée est avant tout destinée aux adultes. Ici nous assistons à un préquel du Zorro tel que nous le connaissons.

Un scénario habilement ficelé, de vrais méchants et beaucoup de rebondissements, voilà les ingrédients percutants de cet album mêlant aventure et western. Tous les personnages sont efficaces et utiles dans la narration.

J’espère que ce n’est pas un « one shot » car c’est une série que je prendrai plaisir à suivre.

Une bonne bande dessinée à offrir pour tous les nostalgiques du cavalier noir.

Bonne lecture !!!

Bande dessinée·Calendrier de l'Avent 2020

🎄 20 décembre 🎄 Le Château des Animaux 2. Les Marguerites de l’hiver

Le Château des Animaux 2. Les Marguerites de l’hiver

Delep / Dorison

Casterman

4ème de couv’ :

Les hommes sont partis. Dans le Château, il ne reste plus que les animaux : poules, chèvres, ânes et moutons s’épuisent à la tâche pour le prestige du Président Silvio et sa cruelle milice de chiens. La dictature et la terreur règnent… A moins que certains animaux ne décident d’entrer en résistance.

Mon avis :

🎁 🎁 🎁 🎁 / 5

20 décembre, pour la veille de l’hiver une bande dessinée adaptée du roman La ferme des Animaux de George Orwell.

Nous retrouvons miss B notre mère chat pleine d’ardeur et de provocation et César le lapin gigolo. Tous les deux suivent les conseils d’Azélar, le vieux rat voyageur, qui joue un spectacle où il raconte l’histoire d’une révolution sans violence. Azélar propose une résistance sans violence afin de libérer le Château de ses persécuteurs. La rébellion s’intensifie contre le Président Silvio, Numéro 1 et Numéro 2 mais la partie est loin d’être gagnée.

Un deuxième tome qui tient toutes ses promesses, et qui est aussi bien que le premier.

Les illustrations sont soignées et parviennent à bien transmettre les émotions et les sentiments des animaux. Les dialogues sont bien menés et le scénario est de grande qualité.

J’ai une seule hâte, découvrir la suite !

Bonne lecture !!!

Bande dessinée·Calendrier de l'Avent 2020

🎄 16 décembre 🎄 Lucky Luke un cow-boy dans le coton

Lucky Luke Un cow-boy dans le coton

Achdé et Jul

Editions Dupuis Lucky Comics

Résumé :

Lucky Luke se retrouve bien malgré lui propriétaire d’une immense plantation de coton en Louisiane. Accueilli par les grands planteurs blancs comme l’un des leurs, Lucky Luke va devoir se battre pour redistribuer cet héritage aux fermiers noirs.

Le héros du far-west réussira-t-il à rétablir la justice dans les terrains mouvants des marais de Louisiane ? Dans cette lutte, il sera contre toute attente épaulé par les Dalton venus pour l’éliminer, par les Cajuns du bayou, ces blancs laissés-pour-compte de la prospérité du Sud, et par Bass Reeves, premier marshall noir des États-Unis.

Mon avis :

🎁 🎁 🎁 🎁 / 5

16 décembre nous partons dans le Far West avec le cow-boy le plus connu de la bande dessinée.

Voici la nouvelle aventure de Lucky Luke où il vient d’hériter de la plus grande plantation de coton de Louisiane. Il décide de s’y rendre et d’aviser sur place quelle conduite tenir. Bien sûr là-bas de nombreux dangers guettent, entre les Daltons, qui découvrent « l’évasion par la lecture », la traversée du Bayou et les membres du Ku Klux Klan qui n’acceptent pas l’abolition de l’esclavage, le cow-boy aura fort à faire… Mais il pourra compter sur son ami Bass Reeves, qui est un des premiers marshal adjoint noir de l’histoire américaine, et les membres de la plantation pour l’aider.

Un scénario drôle et efficace, avec les nombreux ingrédients qui font la recette de la série. Comme toujours les références historiques et culturelles sont présentes et savoureuses.

Une bande dessinée à mettre entre toutes les mains.

Bonne lecture !!!

Bande dessinée·Calendrier de l'Avent 2020

🎄 12 décembre 🎄Django Main de feu

Django Main de feu

Efa / Rubio

Editions Dupuis Collection Aire Libre

4ème de couv’ :

Avant la légende, avant l’homme, il y eut l’enfant Django Reinhardt. Pour passer du prodige du violon, habitant la zone, dans la périphérie de Paris, au maître de la guitare jazz manouche qui en est arrivé à jouer avec Duke Ellington, Django a dû traverser une douloureuse expérience qui a marqué sa vie : l’accident dans lequel il s’est brûlé la main et qui a failli anéantir son avenir.

Django Main de feu est le récit des années d’enfance et d’adolescence du mythe, un portrait de l’univers des Tziganes français du début du XXème siècle et une histoire inspiratrice de dépassement, de solidarité familiale et d’amour pour la musique.

Mon avis :

📖 📖 📖 📖 📖 / 5

12 décembre : un coup de coeur pour une BD sortie en janvier 2020.

Nous parcourons la jeunesse de Django Reinhardt, un virtuose de la guitare et La référence du jazz manouche.

Tout commence par sa naissance, puis les 400 coups avec son frère Nin-Nin, le goût pour le jeu et surtout la musique. Il est repéré très jeune et cela lui monte rapidement à la tête. Jusqu’au jour où sa roulotte prend feu avec sa jeune épouse, ils parviennent à s’échapper mais laissant le musicien mutilé. Cependant Django est une force de la nature.

J’ai été littéralement transportée par cette superbe bande dessinée, et admirative de la force mentale du personnage. Les illustrations sont superbes et l’histoire est passionnante.

Une bande dessinée pour les amateurs de musique à découvrir impérativement !

Bonne lecture !!!