Littérature française·Mathilde Alet·Rentrée Littéraire 2020

Sexy summer

Sexy Summer

Mathilde Alet

Editions Flammarion

4ème de couv’:

« Elle n’a pas vraiment peur, de quoi aurait-elle peur ? Des chiens de garde assoupis, des curieux mal planqués, du mouvement d’un voilage ? Ce ne sont pas les inconnus qui l’effraient, ce sont ceux qui savent. Ici en un sens elle est sauve. Personne ne connaît le poids de l’amour dans son ventre. »
Juliette souffre de la « maladie des ondes ». Raison de son déménagement au cœur d’une zone blanche loin de Bruxelles. Fille de la ville, que va-t-il lui arriver dans ces paysages plats et mornes où la violence couve autant que l’humanité ?
L’étrangeté des campagnes belges forme le décor de ce roman âpre, l’histoire d’une jeune fille dont les rêves enfantins se heurtent à la difficulté de grandir.

Mon avis :

📖 📖 📖 / 5

Que l’on soit à la ville ou à la campagne les problématiques de l’adolescence restent les mêmes. La différence fait toujours l’objet de moqueries, de méchanceté et de violence.

Une histoire violente et tendre à la fois entre deux adolescents qui se sentent marginalisés par les autres. On y trouve la brutalité de la société qui est toujours en perpétuelle évolution mais toujours rétrograde.

Un roman touchant et captivant. Une auteure inconnue pour moi mais c’est une belle découverte.

Bonne lecture !!!